Actualités Musée Oradour-sur-Glane
EVÉNEMENTS ET ACTUALITÉS

ORADOUR, le sens des ruines - Un dialogue photographique

Oradour, le sens des ruines

Par Floriane Duong et Rudolph Rosch 

"Cette démarche photographique est double. 

Une première approche consiste à rendre un hommage particulier aux enfants du village. En adoptant une esthétique en noir et blanc simple, forte et universelle, qui viendra appuyer l'émotion, la sensibilité et l'introspection qui saisit tout visiteur qui découvre le village et l'histoire du massacre. 

Ce travail est mené par Rudolf Rosch dans sa série provisoirement intitulée Sous le regard des enfants

La seconde approche présente des vues d'Oradour au crépuscule. Par un rendu plus sombre et plus clinique, la série entend suggérer la menace de l'oubli qui pèse sur le village et sur les évènements qu'il rappelle. L'esthétique des ruines est alors convoquée comme une métaphore du projet initial de conservation qui visait à prévenir le retour du fascisme et de ses crimes, en rappelant la réalité cruelle de notre époque qui voit les courants politiques héritiers du nazisme et de la collaboration prendre une sinistre ampleur.

La série, conduite par Floriane Duong, rend un hommage discret aux Espagnols exilés d'Oradour, par les vues des maisons Texier, Litaud et Maire, s'appuyant sur le travail de recherche de M. Ferrer Revull. "